Développeur Drupal, passionné par les nouvelles technologies.

Drupal Commerce, ajouter un pane custom dans votre checkout

| Comments

Drupal Commerce creation d'un pane de checkout

Comme nous avons pu le voir dans l’article précédent, il est simple de configurer le checkout de Drupal Commerce de façon à créer l’expérience utilisateur que vous désirez.

Dans cet article nous allons voir comment avec du code, ajouter et modifier des panes. Pour rappel, les panes sont les éléments qui composent les différentes pages du checkout. On y retrouve par exemple, le pane de paiement, d’adresse ou encore de choix de solution de transport.

Histoire d’illustrer cela, je vous propose de créer un module Drupal afin d’ajouter un pane permettant à vos clients de choisir parmi plusieurs emballages cadeaux. Ce simple module est accessible sur Github pour plus de compréhension.

Drupal Commerce, maitriser votre checkout

| Comments

Drupal Commerce configuration du checkout

Une des demandes récurrentes de la part des utilisateurs de Drupal Commerce est la possibilité de personnaliser le checkout. Que ce soit pour changer les étapes du checkout, ou pour recueillir des données supplémentaires, l’API de Drupal Commerce permet de répondre à ce besoin facilement.

Drupal Commerce vient avec deux concepts concernant le checkout, les Pages et les panes. Les “pages” permettent l’affichage et la configuration des différentes pages du checkout, comme par exemple la page de paiement, de livraison ou encore comme la page de résumé de commande. Ces pages contiennent des “panes”, permettant d’interagir avec le client, comme illustre la saisie de l’adresse ou du numéro de carte de crédit dans le checkout.

Attention toutefois, lorsque vous rallongez votre checkout, vous complexifiez le processus d’achat et augmentez les risques de perte de clients. Incontestablement, la bonne pratique est d’avoir le checkout le plus simple et court possible, néanmoins il existe certains cas où il faut déroger à la règle.

Guzzle, consommer des webservices facilement

| Comments

Guzzle, consommer des webservices facilement

Que ce soit pour mettre à jour une gestion des stocks, pour échanger des données ou encore pour mettre à disposition des informations, le moyen le plus simple pour faire cela, est la mise en place de web services. A l’heure du tout interconnecté, il est rare de réaliser une solution e-commerce sans échange d’information avec un CRM ou un ERP. Bref, les webservices sont partout et restent souvent le moyen le plus simple d’échanger de l’information.

Aujourd’hui je tenais à vous parler de Guzzle, un client HTTP développé en PHP permettant d’interfacer une application avec des webservices RESTful. Après 8 mois de développement, cette nouvelle version sort avec des fonctionnalités plus riches et avec de meilleures performances. L’un des changements majeur est que le framework ne requière plus Curl pour fonctionner. Pour plus d’information je vous invite à lire l’annonce officielle de la release.

L’autre information concernant Guzzle que je souhaitais partager, est que ce framework a été intégré à la version 8 de Drupal il y a quelques mois de cela. Ainsi, si vous comptez consommer des webservices, vous ne pourrez pas passer à côté. Notez tout de même que D8 utilisera la version 3 de Guzzle et non pas la version 4.

Yaml, le format de configuration

| Comments

Yaml, le format de configuration

L’une des premières choses que vous allez remarquer en regardant le code de Drupal 8, est le nouveau format de configuration. Terminé les extensions en .info, maintenant toute la configuration réside dans des fichiers .yml écrits au format YAML (YAML Ain’t Markup Language).

Aussi facile à lire que précédemment, il permet plus de choses et s’est imposé comme l’un des formats de standardisation dans plusieurs langages de programmation, tels que C, Perl et Python. L’une des grandes décisions prise pour Drupal 8 a été de standardiser le plus possible et de réutiliser des composants existant et fiables de façon à se concentrer sur autre chose. Ainsi le format YAML remplacera nos bons vieux fichiers maison.

Coup de pinceau sur le blog

| Comments

Coup de pinceau sur le blog

Comme vous avez pu le constater, le look & feel du blog a évolué et j’espère qu’il vous plait ainsi.

Après quelques années à utiliser Wordpress, j’ai décidé de changer et de passer à Octopress. WordPress étant devenu trop complexe et trop gourmand pour mon besoin, je me suis alors tourné vers une solution plus légère qui me permet de générer des pages statiques.

N’étant ni designer, ni même ergonome, j’aime néanmoins m’appliquer et faire attention à l’expérience utilisateur, certainement à cause du e-commerce et le fait de vouloir aider mes clients à augmenter leur taux de conversion. Du coup, j’ai repensé ce blog comme un produit, avec des clients d’un coté et une rédaction de l’autre. J’ai d’abord listé sur le papier les différentes fonctionnalités traditionnelles d’un blog, puis celle qui pourrait aider à la navigation et la lecture, pour ensuite me concentrer sur l’essentiel.

Vagrant comment ça marche

| Comments

Vagrant comment ça marche

Si vous avez lu l’article précédent sur le même sujet, nous avons conclu sur le fait que Vagrant avait toutes les fonctionnalités nécessaires pour construire un environnement de travail digne de ce nom. Dans cet article nous allons voir à quoi sert le fichier “Vagrantfile” et comment Vagrant fonctionne.

Le principe

Pour fonctionner, Vagrant à besoin de deux choses. La première est un fichier de configuration nommé “Vagrantfile” dans lequel reside toute la configuration de la machine virtuelle et une box qui n’est autre qu’un système d’exploitation vierge, prèt à l’emploi.

Vagrant, pour de meilleurs environnements de développements

| Comments

Vagrant, pour de meilleurs environnements de développements

Cet article fait suite aux présentations que j’ai eu la chance de donner sur le sujet. J’utilise Vagrant depuis plus d’un an maintenant pour travailler sur mes différents projets. Je ne parlerai pas de comment installer Vagrant, car la documentation officielle est suffisamment bien écrite pour ça, mais plutôt de ses points forts et pourquoi l’utiliser.

Vagrant, qu’est-ce que c’est ?

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de Vagrant, sachez avant tout qu’il s’agit d’un outil fantastique pour gérer, administrer et déployer des machines virtuelles depuis une interface en ligne de commande. C’est écrit en Ruby et extensible par le biais de plugins ou gems.

Pour faire simple, Vagrant peut être considéré comme une surcouche pour gérer des machines virtuelles avec Virtual Box ou VM Ware. Grâce à de simples commandes, vous avez la possibilité de créer, de détruire ou encore de paramétrer de nouveaux environnements. Vagrant fonctionne aussi bien sous Linux, Mac OS X, ou Windows et permet de faire tourner tout un tas de systèmes d’exploitations voir même des containers Linux.

Désactivez le Dashboard sur OsX

| Comments

Désactivez le Dashboard sur OsX

J’ai migré sur mac depuis quelques années maintenant et pourtant je n’ai toujours pas trouvé d’utilité au Dashboard, d’ailleurs je me demande même s’il y a des personnes qui s’en servent.

Le Dashboard est un espace où il est possible de coller tout un tas de widgets afin de vous simplifier la vie, néanmoins je n’ai pas le souvenir d’avoir vu d’application vraiment utile, mise à part peut-être, le widget de météo. Bref, cette fonctionnalité qui est sensé m’aider, s’avère être génante car je ne sais pas pourquoi mais j’ai toujours le chic d’atterrir dessus sans rien avoir demandé. C’est un peu comme le mode full screen, il s’affiche quand on en n’a pas besoin… En plus du fait que le Dashboard ne me soit d’aucune utilité, celui-ci gaspille forcément un peu de ressources de ma machine.

Compte rendu de la DrupalCon Prague 2013

| Comments

Compte rendu de la DrupalCon Prague 2013

La DrupalCon étant maintenant terminée, il est temps de faire le point sur l’évènement. Cette année, la conférence européenne autour de Drupal se déroulait à Prague, capitale de la République Tchèque, un endroit idéal en plein coeur de l’Europe.

On peut dire que la communauté Drupal va bien et qu’elle grossit toujours autant, plus de 1800 billets ont été vendus, ce qui fait de cette conférence la plus grosse DrupalCon Européenne organisée. On notera au passage la présence de 72 Francais. Même si l’on a souffert du fait de ne pas avoir de café en continu, on peut dire que cette conférence a été un succès avec pour mot d’ordre la communauté.

Configurer le serveur SSMTP avec un compte Gmail

| Comments

Ayant quelques scripts qui tournent via le Cron de mon serveur j’avais besoin de savoir ce qu’il se passait et surtout de savoir quand ça ne fonctionnait pas comme prévu. Comme je ne me connecte pas tous les jours sur le serveur, je l’ai configuré de façon à ce qu’il me notifie par mail et pour ce faire j’ai dû installer et configurer un serveur mail. Ayant des douloureux souvenirs de Postfix, mon choix s’est tourné vers SSMTP car il avait l’air de bien faire son boulot, à savoir être simple et envoyer des mails.