Introduction à Drupal 7

Introduction à Drupal 7

06 Jan 2011 |  Drupal

Après de longs mois d’attente et un énorme travail fourni par la communauté nous y sommes enfin, Drupal 7 est sorti hier. Presque 3 années ont été nécessaires pour la réalisation de cette version afin d’améliorer les défauts de la v6. Celle-ci se veut plus simple d’utilisation et plus accessible.

Beaucoup d’évolutions ne sont pas visibles, car elles touchent le coeur de Drupal, néanmoins s’il y a bien une chose que l’on ne peut pas louper c’est la refonte de l’interface utilisateur et de son ergonomie.

Un groupe D7UX a même été crée afin d’améliorer cela. Dans les grande lignes on peut noter l’ajout d’une barre d’administration permanente et une gestion de votre site via des pop-ups permettant l’édition « in-place ». Pour une gestion d’image en D6 il fallait ajouter quelques modules tels que imageAPI, imagecache, et filefield, maintenant c’est en natif.

Côté theming, nous pouvons dire au revoir aux thèmes Bluemarine, Chameleon et Pushbutton qui ont été remplacés par “Bartik” (thème par défaut), “Seven” (thème de l’interface d’admin) et “Stark” (thème minimaliste permettant de commencer un nouveau thème depuis zéro). Notez aussi que JQueryUI 1.8 fait maintenant parti intégrante du CMS et que les librairies Js incluses ont été remises à niveau. Le templating a été complètement revu pour un meilleur markup et le support du RDFa.

Les minimums requis pour faire fonctionner Drupal ont été modifiés, dorénavant vous aurez besoin d’un serveur avec PHP 5.2. Cette nouvelle version prend maintenant en compte MySQL 5.0.15 ou PostgreSQL 8.3.

Côté développeur on peut noter 3 chantiers importants. Le premier c’est l’intégration de SimpleTest, ce qui va vous permettre d’avoir un framework pour faire vos tests sur vos modules. Ensuite un chamboulement coté base de données avec l’intégration de DBTNG pour une meilleur prise en charge des différents types de bases, une gestion maître/esclave et l’utilisation de PDO afin d’avoir une abstraction complète du type de base. Et enfin l’intégration de CCK dans le coeur de Drupal, sous le nom de fieldapi. Ces deux derniers points feront l’objet d’un vrai billet car il y a de quoi en parler.

Le petit plus qui aura son importance pour les développeurs c’est qu’il est maintenant possible de faire des load multiples sur des users ou des nodes et fini les $op sur beaucoup de hook au profit de fonctions bien plus spécifiques.

Ce post n’est qu’une toute petite introduction aux nouveautés de D7, si vous voulez en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site officiel ou encore sur différents articles que j’ai sélectionnés pour vous :

Et pour finir la présentation officielle en anglais de Drupal 7 par Jeff Robbins - http://vimeo.com/18352872

Au final cette nouvelle version est beaucoup plus flexible, accessible et performante que la précédente, néanmoins les problèmes de staggings n’ont pas encore été résolus (croisons les doigts pour D8). Maintenant il ne vous reste qu’à vous amuser avec afin de découvrir cette nouvelle version en profondeur et me faire un retour :p

Julien Dubreuil

Vous avez une idée, un projet web à réaliser ?

Ensemble, mettons en oeuvre sa réussite. Je vous accompagne dans vos projets, depuis l'élaboration du cahier des charges jusqu'à la mise en production. Pour plus d'information n'hésitez pas à me contacter.

Contactez-moi